Jeffrey Cross
Jeffrey Cross

Les quatre chevaux à bascule de l'Apocalypse

Hier était 5/12. C’est une date qui correspond à l’indicatif régional 512 d’Austin, me dit-on, que par accident. Des dizaines de fabricants et des centaines de participants se sont réunis à l'ancienne gare de Pine Street pour célébrer le tout premier Austin Maker Faire. Merci aux organisateurs, Kami Wilt et l’Austin Tinkering School, ainsi qu’à tous les sponsors, décideurs et bénévoles qui ont offert à Austin un excellent moment.

Pour un journaliste, évoquer l'expérience d'un «mini» Maker Faire est décourageant. Chaque exposition semble plus fraîche que la précédente, et chaque fois que vous vous retournez, il y a quelqu'un d’autre qui doit vraiment être photographié, filmé, enregistré ou interviewé. Au lieu d’une publication «d’impressions» unique, j’y vais avec une courte série couvrant certains de mes projets préférés personnels, plus ou moins dans l’ordre dans lequel je les ai rencontrés au salon.

Plongez au premier plan avec l’artiste Carrin Welch’s Quatre chevaux à bascule de l'Apocalypsedont un (Peste) est encore incomplet. Montré ici sont Guerre, Famine, et Mort. Ils ont été construits à partir de bois et de profilés en contreplaqué laminés fabriqués par CNC, puis finis à la main et peints. Le site Web de Carrin, lié ci-dessous, contient de plus amples informations sur le projet, et son flux Flickr contient quelques clichés intéressants en cours de réalisation.

les quatre chevaux à bascule

Famina photo: Ryan Hayes

Part

Laisser Un Commentaire