Jeffrey Cross
Jeffrey Cross

La girafe électrique se rend à Washington

Cet article est paru pour la première fois dans Faire: Volume 41.

Depuis que je l’ai dévoilé à Burning Man en 2005, Russell the Giraffe est un favori de la foule: un quadrupède électrique interactif qui parle avec un accent britannique. J'ai transporté Russell, qui mesure 18 pieds et pèse une tonne, dans chaque Bay Area Maker Faire depuis le premier événement, en 2006. Mais en mai, j'ai reçu un message inattendu: Russell, son programmeur éponyme, Russell Pinnington, et moi étions invités à la première édition de White House Maker Faire.

Obama a toujours été un partisan des entrepreneurs indépendants, des inventeurs, des fabricants. Il a choisi de faire une fête - chez lui - et il voulait Russell.

Vous ne dites pas non à la Maison Blanche. Mais tout de suite, la distance et la chronologie étaient très intimidantes. Russell n’a jamais voyagé plus loin que le Nevada, n’a jamais voyagé seul et n’a jamais eu un programme aussi serré - moins de 30 jours pour aller de San Diego à Washington, DC J'étais fière d’avoir été invitée, mais pourrions-nous en arriver là? temps?

Tout de suite, Sherry Huss et Louise Glasgow, de Maker Faire, ont offert leur aide, et j’ai élaboré un plan pour le voyage à Washington. C'était un territoire inconnu; il serait dans un conteneur, tout seul, avec moi pour le surveiller. Au fur et à mesure que l'élan prenait de l'ampleur, il devint clair que je ne pouvais pas gérer les choses en même temps que mon travail quotidien de programmeur en systèmes d'alarme incendie et de sécurité. Mais mon bon ami Alan Murphy, qui dirige Murphy Surplus, a dit de ne pas s’inquiéter; il recevrait l'argent du conteneur et ferait expédier la girafe et s'occuperait de toute la logistique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Part

Laisser Un Commentaire