Jeffrey Cross
Jeffrey Cross

Conversion de remorque de vélo de tonneau de vin - Transport

Mon beau-père, Craig, est l’un de ces fous du week-end qui prend une pensée farfelue dans sa tête et qui y contribue. Ici, il a pris un vieux tonneau de vin et une poussette de vélo inutilisée et a fait quelque chose d'assez * ahem * enivrant se promener dans.

Dans ses propres mots:

Tout d'abord, j'ai eu une remorque gratuite pour enfants Burley que ma fille a utilisée à quelques reprises puis laissée à l'extérieur pendant l'hiver. Comme il se déchirait, à cause de la dégradation des parties en tissu, j'allais le jeter. Au lieu de cela, j'ai décidé de m'amuser un peu avec elle.

J'ai acheté un tonneau de vin complet à la quincaillerie locale. (Plus tard, j'ai découvert qu'il s'agissait d'un baril de whisky).

J'ai décidé de le monter sur le châssis de la poussette. Pour ce faire, je devais couper tout le tissu de la poussette et démonter le plus de pièces possible.

Comme le cadre supérieur, qui contenait les côtés et la protection solaire, n’était pas nécessaire, j’ai coupé le cadre à l’aide d’un coupe-tube lorsque les pièces ne pouvaient pas être déboulonnées.

L'essieu posait problème. Le canon était plus large que l'essieu ne le permettait, et si je le montais simplement au sommet de l'essieu, le canon monterait trop haut et serait instable. J'ai donc décidé de couper l'essieu avec un coupe-tube. J'ai percé deux trous dans le canon, inséré un tuyau de conduit électrique dans les trous, placé l'extrémité coupée des essieux sur le tuyau et les ai maintenus en place avec une vis autotaraudeuse.

J'ai utilisé un conduit de conduit électrique de ½ ”, utilisé pour le blindage des fils électriques, car il se trouve que son diamètre est suffisamment proche pour pouvoir être inséré à l'intérieur des extrémités des essieux coupés. De cette façon, je pouvais ajuster la longueur de l'essieu pour m'assurer que le canon était correctement positionné et suffisamment bas pour être stable.

Le front était un autre défi, car il y avait deux pièces croisées. L'un d'eux était bas, mais n'était pas assez bas pour accueillir le canon, et l'autre était non seulement trop court, comme l'essieu arrière, mais trop en avant pour passer à travers le canon. Alors j'ai décidé de les couper tous les deux. La partie inférieure de la traverse transversale a été hachée juste assez pour retenir le canon aux extrémités coupées, et la partie supérieure a été modifiée avec des vis de réglage comme le dos. Je vais mettre des colliers de maintien pour maintenir le tuyau avant en place et stabiliser le canon plus tard.

Le cadre entier était maintenant élargi pour que le canon puisse bien rouler sans écarter les roues. Je mets également une sangle sous la zone avant pour assurer la sécurité.

Découper le trou dans le canon était facile, mais souvenez-vous de percer et de visser le bois avant de couper la bande de métal, sinon la bande se détacherait. Un autosupporteur fera l'affaire pendant un certain temps, mais il finira par se détacher. Il faut donc le boulonner à fond dès que le trou est percé.

La dernière chose que j'ai faite a été de la poncer avec une ponceuse à bande pour atteindre le chêne. J'ai ensuite appliqué une finition polyuréthane. Les sièges sont à la hauteur du fabricant.

Part

Laisser Un Commentaire