Jeffrey Cross
Jeffrey Cross

Nominé aux Makey Awards 2011: Microsoft Kinect, "Le gadget le plus piratable"

C’est pour moi un grand plaisir que de lancer la toute première saison du prix MAKE de l’industrie magazine avec une nomination qui va probablement soulever quelques sourcils. Nous proposons la candidature de Microsoft Corporation pour son contrôleur de jeu vidéo gestuel et en langage naturel, le Kinect, dans la catégorie «Gadget le plus piratable».

À bien des égards, Microsoft en tant que société, et Kinect en particulier, représente l'antithèse absolue de «convivialité des hackers». En ouvrant un capteur Kinect, vous rencontrez des fixations inviolables, des colles au lieu de vis, des connecteurs exclusifs et plusieurs autres fabricants. nos spécifiquement énumérés dans la Charte des droits du fabricant. Mais avec son coût relativement bas et ses capacités extrêmement impressionnantes, le potentiel de Kinect pour faciliter le piratage créatif dans les domaines de la robotique, de la performance, des jeux, de la conception d’interfaces - ou de toute une douzaine d’autres domaines qui vous viennent à l’esprit - est difficile à surestimer. amplement démontré par l'incroyable corpus d'œuvres déjà produites par la communauté des hackers Kinect dans les quelques mois qui ont suivi sa publication.

Cependant, dans l’histoire de Kinect, Microsoft a pris une décision très spécifique qui rend difficile la candidature. Le 10 novembre, Hector Martin a réclamé une prime pour le premier pilote fonctionnel Kinect en open source. Microsoft a agité son sabre, menaçant publiquement des contre-mesures logicielles et une action en justice pour se protéger contre «la modification de ses produits. "Après une période de controverse au cours de laquelle l'EFF a pesé, les représentants de Microsoft ont inversé la position antérieure de l'entreprise dans une interview accordée à la radio publique le 21 novembre:

FLATOW: Vous n’avez donc aucun problème… avec les personnes utilisant les pilotes open-source?

Mme LOFTIS (Microsoft) (parle en anglais): En tant que créatrice expérimentée, je suis vraiment ravie de constater que les gens sont tellement inspirés que moins de une semaine s’était écoulée depuis que Kinect était sorti avant de commencer à créer et à réfléchir à ce qu’il pouvait faire.

FLATOW: Donc personne ne va avoir de problèmes?

M. KIPMAN (Microsoft): Non. Absolument pas.

Mme LOFTIS (Microsoft): Non.

FLATOW: Vous l'avez entendu dès la bouche de Microsoft.

Et pour cela, Microsoft, nous vous saluons. Continuez.

Si vous avez des suggestions pour qu'une entreprise soit nommée pour le «gadget le plus piratable» ou pour l'un des trois autres prix Makey 2011, veuillez nous envoyer un courrier électronique ou laisser un commentaire, ci-dessous.

Part

Laisser Un Commentaire