Jeffrey Cross
Jeffrey Cross

HandiDrone permet aux personnes handicapées de voler grâce au FPV

Piloter un drone FPV pour la première fois est une expérience passionnante. Pendant toute la durée de vie de la batterie LIPO, vous laissez votre corps voler dans les airs à travers les yeux d'un oiseau.

L'agence numérique Kindai s'est associée à LADAPT, une association française pour l'implication sociale et professionnelle des personnes handicapées, afin de créer un programme d'assistance sans précédent pour les personnes handicapées: HandiDrone!

Le but? Permettre aux personnes à mobilité réduite et aux personnes handicapées de retrouver des sensations semi-oubliées grâce au FPV et de découvrir un métier en devenir: Drone Pilot.

Après des mois de travail d'équipe entre Kindai, LADAPT et deux grandes équipes françaises de pilotes de FPV (Blaireaux Air Model et Airgonay), le projet s'est finalement déroulé dans l'une des plus belles régions de France: les montagnes de Haute-Savoie.

Au cours de la première session de ce programme de soutien de nouvelle génération, une douzaine de participants ont pu expérimenter l’enthousiasme suscité par le vol en FPV. Personnes ayant des antécédents différents mais luttant de la même manière: vivre avec une mobilité réduite.

Comme prévu par tous les habitués du vol en FPV, leurs réactions étaient émouvantes: «Nous trouvons une paix et une tranquillité absolues à l’extérieur du corps, et c’est une chose merveilleuse», déclare Sylvie, une femme atteinte de maladie dégénérative soutenue par LADAPT.

Au-delà du plaisir et des sensations procurés par l'expérience, HandiDrone est un formidable moyen d'espérer et d'initier les personnes à mobilité réduite à un domaine émergent compatible avec leur handicap.

«Nous passons plus de temps à travailler que toute autre activité. C'est une opportunité incroyable pour les personnes handicapées. Les drones sont sur le point de devenir courants dans de nombreux domaines tels que la construction, l'agriculture, la sécurité… », déclare Aurélien Fouache, PDG de Kindai Agency.

Inspirés par le travail de Stuart Turner, un spécialiste britannique de l'intelligence artificielle quadriplégique ayant modifié un quadricoptère afin de voler avec des mouvements oculaires et son index, LADAPT et Kindai sont prêts à lancer un appel aux décideurs cette année afin d'améliorer techniquement le programme de soutien HandiDrone.

Environ 10% de la population mondiale, soit environ 650 millions de personnes, vivent avec un handicap. Il n’existe pas de drone prêt à l’emploi pour les personnes handicapées. Le défi consiste à concevoir des mods de drone DIY à faible budget pour les personnes à mobilité réduite, afin de pouvoir voyager partout dans le monde.

Pour Thierry Delerce, directeur régional de LADAPT, «C’est une aventure unique pour les participants et un moyen novateur de lutter contre les préjugés associés aux handicaps».

L’association s’efforce actuellement de trouver plus de partenaires et de rendre ce programme d’appui plus vaste, accessible et compréhensible par un plus grand nombre de personnes.

Part

Laisser Un Commentaire